3 points critiques pour une usine plus sécuritaire

    3 points critiques pour une usine plus sécuritaire 

    La sécurité des travailleurs est un enjeu vital qui nous concerne tous puisque personne n’est à l’abri d’un accident de travail. Il est évident qu’il existe des domaines d’emploi considérés comme étant plus à risque pour les travailleurs, notamment ceux des domaines industriels impliquant bien souvent de longues heures dans des environnements bruyants. Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs façons de réduire les risques d’accident. Dans cet article, nous vous présenterons 3 points critiques à examiner afin de prévenir les accidents en usine.

    ladder

    1.    Les structures

    Toutes industries confondues, la sécurité des travailleurs se doit d’être une priorité, encore plus dans les industries qui possèdent des structures ou passerelles où circulent fréquemment des travailleurs. On peut, par exemple, penser aux risques de chutes dans une structure ou une échelle. Qui plus est, les chutes sont beaucoup plus fréquentes qu’on pourrait le penser. Selon le rapport annuel de la CNESST, des 16 200 chutes déclarées en 2018, 9 951 furent des chutes de même niveau[1]. Toujours selon le plus récent rapport de la CNESST, sur un total de 91 711 accidents déclarés en 2018, 12 350 avaient des structures ou des surfaces de travail comme agent causal de lésions. Ces chutes auraient probablement pu être évitées grâce à des surfaces antidérapantes, minimisant ainsi les risques pour les travailleurs.

    Les métaux ont des propriétés antidérapantes très limitées. En fait, les métaux tels l’acier n’en ont tout simplement pas, à moins d’un moulage spécial. C’est ici que le fiberglass reinforced plastic (FRP) prend toute son importance. Une structure de caillebotis en FRP avec fini antidérapant est une solution très efficace pour réduire les risques de chutes. Ces structures ont aussi de nombreux avantages comparativement aux structures composées de matériaux traditionnels tel l’acier :

    • Isolation électrique : Le FRP est, par sa conception, non conducteur. C’est d’ailleurs pourquoi il est parfois utilisé pour concevoir des nacelles isolantes. Il est aussi invisible aux champs magnétiques, ce qui le rend idéal pour une utilisation dans des alumineries ou des centrales de transformation électriques.
    • Excellentes propriétés ignifuges : Le FRP est très résistant aux flammes et à la chaleur.
    • Excellent rapport poids/résistance mécanique : Les structures de FRP sont à la fois légères et très résistantes (70 % plus légères que l’acier)
    • Facilité d’entretien : Le caillebotis de FRP est facile à nettoyer et ne perdra jamais sa pigmentation puisqu’il n’est pas peint. Sa couleur provient de la pigmentation de la résine qui le constitue. Il est aussi possible de peindre le FRP dans le cas où l’on désirerait une autre couleur que celle de la résine d’origine.

     

    helmet

    2.Les protections de machines

    Les pièces en mouvement sont des points critiques où peuvent survenir de graves accidents, particulièrement dans un milieu industriel. C’est pourquoi une attention particulière devrait être portée à ce type de pièces. Elles devraient impérativement être dotées de protections qui permettent de réduire les risques d’accident en y restreignant l’accès.

    image00010Le polycarbonate est sans aucun doute un matériau idéal pour ce type de protections, puisqu’il est léger, transparent et extrêmement résistant. Il est d’ailleurs 250X plus résistant aux impacts que le verre standard, ce qui en fait un choix parfaitement adapté aux protections transparentes que l’on retrouve sur une scie, par exemple.

    Vous désirez plus d’information pour réduire les risques liés aux pièces en mouvement et sur le choix du matériau pour les protections de machines ?

    Consultez notre article : Restreindre l’accès aux pièces en mouvement.

     

    noise

    3.Le nombre de décibels

    Dans des environnements industriels comme une usine, le bruit peut être une source d’accidents de travail ou de maladies professionnelles ; le niveau sonore pouvant parfois être très élevé. Selon la Réglementation québécoise en milieu de travail, le niveau d’exposition maximal admissible pour 8 heures est de 90 dB(A)[2]. Bien que les employés qui travaillent en usine doivent être dotés de bouchons pour éviter que ces longues heures d’expositions au bruit n’endommagent leur ouïe, il n’en demeure pas moins que la façon la plus efficace de le réduire sera toujours d’aborder le problème à la source.

     « Réduire les vibrations des parois métalliques : remplacer les roulettes métalliques d’un contenant par des roulettes en plastique ou en caoutchouc, etc. Réduire en priorité la source dominante du bruit, c’est ce qui a le plus d’impact pour diminuer l’exposition au bruit.[3] »

    Une façon simple de réduire les bruits en usine est d’opter pour des matériaux plus absorbants sur les chaînes de production. Ainsi, lorsqu’il y a des chocs ou des impacts, le bruit à la source est réduit. Les matériaux plastiques peuvent offrir des performances mécaniques équivalentes et parfois même supérieures à certains métaux. Une excellente façon de faire d’une pierre deux coups est d’opter pour du plastique de performance qui permet à la fois de diminuer l’usure de pièces critiques tout en permettant de réduire le bruit des impacts.

    On peut, par exemple, penser au UHMW (Ultra high molecular weight polyethylene), une famille de plastiques dotés d’excellentes propriétés de réduction du bruit grâce à leur capacité à absorber les chocs.

    Les avantages d’opter pour des plastiques de performance:


    [1] https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-1046web.pdf, p.98

    [2] http://www.santeautravail.qc.ca/web/rspsat/dossiers/risques-physiques/bruit/lois

    [3]http://www.santeautravail.qc.ca/c/document_library/get_file?uuid=aa882545-a1c7-4ca5-8516-64b79222b5c1&groupId=67467

    Articles recommandés

    Plastiques de performance

    Deux solutions pour prévenir les bris d'équipements

    Dans un contexte manufacturier, même une machine qui fonctionne parfaitement peut bénéficier d’une optimisation. Par exe...

    Plastiques de performance

    Traitement des eaux usées : les métaux sont-ils adaptés ?

    Le traitement des eaux usées est un processus complexe qui exige des infrastructures à la fine pointe de la technologie....

    Plastiques de performance Sécurité

    Évitez les chutes grâce aux structures en PRF

    Les industries manufacturières ainsi que celles des ressources naturelles nécessitent davantage de précautions en matièr...

    E-book : Les plastiques de performance pour l'industrie alimentaire.

    Quel est le plastique qui répond à mon besoin?

    Vous aimeriez recevoir les nouveaux articles publiés?

    Inscrivez votre adresse courriel et recevez automatiquement les articles qui se publient.