Comment réduire la friction et la contamination?

    Dans un contexte où l’on désire maximiser les processus de production, de transformation et d’emballage, il est essentiel de viser à réduire la friction sur les chaînes de production. C’est pourquoi les plastiques de performance sont un choix parfaitement adapté aux environnements exigeants. Ces plastiques excellent dans les environnements où la friction est très élevée, notamment sur les équipements de convoyage et les chaînes de transformation où les produits circulent à grande vitesse. Pour être pleinement efficaces, les matériaux qui composent ces équipements doivent être dotés de surfaces qui affichent un faible coefficient de friction. Une autre option est d’utiliser des lubrifiants qui faciliteront le passage des produits en réduisant la friction. Par contre, l’ajout d’un additif lubrifiant à des matériaux traditionnels augmente le risque de contamination. Il est possible que des particules de l’additif lubrifiant entrent en contact avec des produits ou des aliments sains. La solution optimale est donc d’opter pour des plastiques autolubrifiants qui, en raison de leurs caractéristiques, réduisent de façon importante la friction. De plus, parce qu’ils sont autolubrifiants, aucun additif lubrifiant n’est nécessaire pour réduire la friction. Par exemple, le nylon Nyloil® FG constitue un choix très bien adapté pour les surfaces de convoyeurs.

    Les avantages du nylon Nyloil® FG pour réduire les risques de contamination :

    • Approuvé par la FDA comme étant sécuritaire et pouvant être en contact direct avec des aliments.
    • Réduit les risques de contamination dus à l’ajout de substances lubrifiantes. Élimine ainsi les risques que des particules de lubrifiant entrent en contact avec des aliments sains.
    • Résiste très bien à la plupart des agents nettoyants; il sera donc possible de le nettoyer à une fréquence très élevée sans risque de dégradation du matériau.

    Les caractéristiques du Nyloil® FG :

    • Coefficient de frottement 25 % plus bas que les formulations de nylon standard et inférieur à celui d’autres matériaux plastiques glissants.
    • Grâce à ses propriétés autolubrifiantes, les microparticules d’huile naturelle qui sont dispersées dans sa structure occupent plus d’espace. Par conséquent, il reste moins d’espace disponible pour que l’eau s’accumule. Ainsi son niveau d’absorption d’humidité est inférieur à celui des autres nylons qui ne sont pas autolubrifiants.
    • Excellente usinabilité.
    • Assure une lubrification sans additif lubrifiant extérieur.
    • La lubrification naturelle du matériau ne représente aucun risque de contamination, et ne va jamais s’assécher.

    Pour bien cibler vos besoins en matière de plastiques de qualité alimentaire, consultez notre guide : Plastiques de performance pour l’industrie alimentaire.

    GroupePolyalto-Alimentaire-ImagesArticle-CallToActionOffre@2x
    Des solutions de remplacement au nylon Nyloil® FG :

    Bien que le Nyloil® FG soit un matériau parfaitement adapté à l’industrie alimentaire, il existe aussi d’autres options pour répondre à des besoins encore plus spécifiques. C’est le cas du PEEK® (polyetheretherketone), un plastique ultra-performant qui convient à des environnements où la température est une contrainte importante. La très grande résistance à la chaleur de ce plastique de performance lui permet de s’adapter à des températures variant entre -40 °C et 250 °C. Tout comme le Nyloil® FG, il absorbe très peu l’humidité et son coefficient de friction est très bas. En plus d’être approuvé par la FDA, il est également très résistant aux produits chimiques et aux contraintes mécaniques.

    Une autre option est le UHMW TIVAR® HPV qui contient un lubrifiant sec permettant de réduire de 80 % son coefficient de friction. Il est spécialement conçu pour améliorer la fluidité et l’efficacité sur les chaînes de production à haute vitesse. Des guides et des bandes d’usures en TIVAR® HPV vont permettre de prolonger les périodes de production et de réduire la fréquence des arrêts pour la maintenance.

    Ces plastiques de performance vont donc permettre de réduire la friction entre les points de contact sur les chaînes de production sans l’ajout d’additif lubrifiant qui risque de contaminer les aliments sains. Pour aller encore plus loin en matière de sécurité alimentaire sur les chaînes de production, il peut être intéressant d’opter pour des plastiques détectables par magnétisme (MD) qui, en plus d’êtres autolubrifiants, sont approuvés pour un contact direct avec les aliments. Pour en apprendre davantage sur le sujet, consultez notre article de blogue.

     

    Articles recommandés

    Plastiques de performance En vedette Services

    Est-ce possible de souder le plastique?

    Le soudage est une technique d’assemblage largement associée à l’acier et à d’autres métaux. Mais est-ce que cette opéra...

    Plastiques de performance En vedette sécurité Industrie alimentaire

    La FDA et son rôle dans l’industrie alimentaire

    On entend fréquemment parler de la FDA, un organisme qui intervient aux États-Unis, mais dont les décisions ont une inci...

    Plastiques de performance En vedette Plastiques alimentaires security Industrie alimentaire

    Plastique et acier inox : qu’est-ce qui cause les taches noires?

    Qu’est-ce que l’acier inoxydable? Il s’agit d’un alliage métallique qui, comme son nom l’indique, contient principalemen...

    E-book : Les plastiques de performance pour l'industrie alimentaire.

    Quel est le plastique qui répond à mon besoin?

    Vous aimeriez recevoir les nouveaux articles publiez?

    Inscrivez votre adresse courriel et recevez automatiquement les articles qui se publient.