Plastique et acier inox : qu’est-ce qui cause les taches noires?

    Qu’est-ce que l’acier inoxydable?

    Il s’agit d’un alliage métallique qui, comme son nom l’indique, contient principalement de l’acier. Un acier auquel on a ajouté d’autres métaux dans des concentrations qui varieront selon le type d’acier inoxydable. Cette combinaison de métaux a pour but d’améliorer certaines propriétés de l’acier, notamment pour le rendre plus résistant à la corrosion.

    L’acier inoxydable est un alliage qui contient une certaine quantité de carbone, de chrome et d’autres métaux qui lui confèrent des caractéristiques variées. Il existe une multitude de formulations d’acier inoxydable qui ne conviennent pas toutes à l’industrie alimentaire. En effet, pour un usage dans des usines de production, de transformation et d’emballage d’aliments et de boissons, l’idéal sera de choisir un type d’acier inoxydable très résistant à la corrosion et à l’usure, et surtout, qui est approuvé pour un contact direct avec les aliments.

    La friction entre le plastique et l’acier inoxydable

    Comme nous l’avons déjà mentionné dans un précédent article sur la contamination croisée, la salubrité et l’hygiène des établissements de production alimentaire sont un enjeu qui préoccupe grandement la population québécoise. En fait, pour 79 % des Québécois, l’enjeu alimentaire le plus préoccupant est celui de la salubrité des infrastructures de production alimentaire. L’utilisation de matériaux conçus pour être en contact avec des aliments et qui sont non contaminants est une solution très efficace pour assurer la qualité de la production. Dans cet article, nous aborderons une problématique bien précise qui concerne les convoyeurs sur les chaînes de production alimentaire, plus particulièrement celle liée au contact entre le plastique et l’acier inoxydable, plus communément appelé « stainless steel ». Lorsqu'une pièce de plastique entre en contact direct avec une pièce en acier inoxydable de manière répétitive, cela peut provoquer une accumulation de graisse de couleur noire résultant du frottement entre ces deux pièces.

    Il est important de comprendre ce phénomène pour être en mesure d’y remédier efficacement. Il faut aussi tenir compte du fait que cela modifiera les conditions de salubrité des infrastructures de production et de transformation alimentaire. Un frottement entre un plastique de performance et une pièce en acier inoxydable qui n’est pas à faible teneur en carbone (low carbon) favorisera la formation d’une couche de graisse noire qui rendra le nettoyage plus difficile. Les risques de contamination seront accrus et la finition peu esthétique. 

    Les solutions à la problématique:

    • Remplacer les équipements en acier inoxydable standard par des équipements faits du même alliage à faible teneur en carbone, dont l’inox de types 304L ou 316L. Bien que cette solution semble simple et très efficace pour améliorer la résistance à la corrosion, et par le fait même, éviter l’accumulation de taches noires, elle exige d’importants investissements. Heureusement, il existe une autre solution tout aussi simple et efficace, mais beaucoup moins onéreuse.
    • Il est possible d’éviter l’accumulation de graisse noire, sans pour autant avoir à remplacer ses pièces d’équipements faites d’acier inoxydable standard. Cela se traduit par l’ajout à ces pièces d’une composante faite de plastique haute performance là où le point de contact est présent entre l’acier inoxydable et le matériau plastique. Le contact entre deux matériaux plastiques permettra d’éviter un contact direct entre les deux surfaces (acier inoxydable et plastique) qui créerait une friction qui favoriserait l’usure prématurée de l’équipement ou de la pièce. Cette solution à la fois pratique et économique procure de nombreux avantages :
    • Réduction de la friction
    • Amélioration de l’hygiène et la salubrité
    • Facilite le nettoyage des systèmes de convoyeurs

    Pour en apprendre davantage sur les plastiques de performance conçus pour l’industrie alimentaire, consultez notre guide complet!

    GroupePolyalto-Alimentaire-ImagesArticle-CallToActionOffre@2x

    Des solutions concrètes : quels plastiques choisir?

    Dans le but d’optimiser la durée de vie des pièces et de réduire au maximum les risques d’usure prématurée des pièces, on devra choisir deux matériaux plastiques à haute performance de formulation différente qui possèdent des propriétés complémentaires. Celles-ci seront plus performantes que lorsque les pièces en contact sont conçues du même type de plastique.

    Des exemples de combinaisons efficaces de plastiques de performance pour les convoyeurs et les pièces en mouvement :

    • Acétal avec du TIVAR® HPV
    • UHMW avec du TIVAR® HPV

     

    Articles recommandés

    Plastiques de performance En vedette Services

    Est-ce possible de souder le plastique?

    Le soudage est une technique d’assemblage largement associée à l’acier et à d’autres métaux. Mais est-ce que cette opéra...

    Plastiques de performance En vedette Industrie alimentaire Tranformation alimentaire

    Comment réduire la friction et la contamination?

    Dans un contexte où l’on désire maximiser les processus de production, de transformation et d’emballage, il est essentie...

    Plastiques de performance En vedette sécurité Industrie alimentaire

    La FDA et son rôle dans l’industrie alimentaire

    On entend fréquemment parler de la FDA, un organisme qui intervient aux États-Unis, mais dont les décisions ont une inci...

    E-book : Les plastiques de performance pour l'industrie alimentaire.

    Quel est le plastique qui répond à mon besoin?

    Vous aimeriez recevoir les nouveaux articles publiez?

    Inscrivez votre adresse courriel et recevez automatiquement les articles qui se publient.